Nous suivre Info chimie

Uralchem accroît ses investissements

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Le n° 1 russe de l'ammoniac et du nitrate d'ammonium, également n° 2 local des engrais azotés (derrière Eurochem) et n° 3 des engrais phosphatés (devancé par PhosAgro et Eurochem) a augmenté de 5,5% ses investissements en 2013 par rapport à 2012.

Soit un total de 174 millions de dollars (environ 126 M€) pour l'année passée, a annoncé Uralchem. Le producteur russe, qui avait généré en 2012 un chiffre d'affaires de 2,42 Mrds $, n'a pas encore publié son bilan financier pour 2013. Cette somme de 174 M$ d'investissements s'est décomposée en 84 M$ pour le lancement de nouveaux projets, 77 M$ pour la modernisation et l'optimisation des équipements, et 13 M$ pour la maintenance et les réparations. Son site de Kirovo-Chepetsk, dans l'ouest de la Russie, a englouti à lui seul 46 M$ d'investissements l'an dernier. En l'occurrence pour la construction, toujours en cours, d'une unité de nitrate de calcium encore inédite au sein du complexe, pour l'extension des capacités d'une unité d'acide nitrique démarrée seulement en 2012, et pour la préparation du dégoulottage de la seconde unité d'acide nitrique et celle d'ammoniac. Uralchem a investi 41 M$ pour augmenter les capacités de production tout en réduisant la consommation en matières premières de son complexe de Berezniki, dans la région de Perm. Une somme répartie principalement entre la modernisation de l'unité d'ammoniac, mais aussi celles d'urée et d'acide nitrique. Enfin, parmi les plus grands projets, Uralchem a investi 34 M$ en 2013, sur une enveloppe totale de 78 M$, pour la finalisation et la mise en service au quatrième trimestre 2013 d'un terminal d'engrais d'une capacité de 2 millions de tonnes par an à Riga, en Lettonie. Le groupe n'a pas donné de perspectives quant au volume des investissements prévus pour 2014.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Le marché européen du recyclage menacé par le Covid-19

Le marché européen du recyclage menacé par le Covid-19

Les mesures de confinement prises à travers l’Europe pour endiguer l’épidémie de Coronavirus menacent l’équilibre de certains secteurs, dont celui du recyclage. L’un des premiers effets de ces[…]

Covid-19 : Beierdorf va fournir du désinfectant

Covid-19 : Beierdorf va fournir du désinfectant

Covid-19 : BASF va produire du gel hydroalcoolique

Covid-19 : BASF va produire du gel hydroalcoolique

McDermott confirme la vente de Lumnus Technology

McDermott confirme la vente de Lumnus Technology

Plus d'articles