Nous suivre Info chimie

Versalis et Genomatica en coentreprise pour du butadiène biosourcé

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

La filiale pétrochimique de l'Italien ENI vient de s'engager plus sérieusement avec son partenaire américain. Suite à leur protocole d'accord conclu l'été 2012, Versalis et Genomatica ont signé un accord définitif pour la constitution d'une coentreprise dans le domaine du butadiène biosourcé. La coentreprise sera chargée de développer un procédé complet pour la production de butadiène à base de biomasse non-comestible, et d'attribuer à l'avenir des licences du procédé en Europe, en Asie et en Afrique. Les futurs détenteurs de licences qui seraient accordées, en premier lieu Versalis, auraient à charge de fournir les capitaux requis pour la construction et le suivi des opérations de leurs potentielles usines de butadiène biosourcé. Dans le cadre de cette coentreprise, Versalis a prévu de verser un peu plus de 20 millions de dollars (plus de 15 M€) à son partenaire californien. Genomatica, spécialiste des bioprocédés pour la production d'intermédiaires chimiques biosourcés, apportera à la coentreprise ses compétences dans les domaines des biotechnologies, en particulier dans l'ingénierie d'organismes et la fermentation. Versalis sera plus en charge des procédés de catalyse et d'ingénierie étant donné ses compétences dans le domaine de la production de butadiène. A l'origine, l'Italien Novamont était associé à ce projet mais n'a pas encore signé d'accord définitif avec Versalis et Genomatica pour intégrer cette coentreprise. Novamont collabore déjà étroitement avec Genomatica dans le domaine du 1,4-butanediol (BDO, CPH n°623), ainsi qu'avec Versalis pour la conversion de l'ancien site pétrochimique à Porto Torres (Sardaigne) en biocomplexe.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Chimie en France : Des résultats 2020 à la baisse, sauf pour l’emploi

Chimie en France : Des résultats 2020 à la baisse, sauf pour l’emploi

Avec près de 3 000 entreprises et plus de 168 000 salariés en France, la chimie a pu quasiment stabiliser ses effectifs totaux (production, recherche et sièges sociaux) en 2020. Et ce, malgré la crise[…]

25/06/2021 | PanoramaFrance-Chimie
Chimie mondiale : La Chine gagne du terrain sur l'Europe et les États-Unis

Chimie mondiale : La Chine gagne du terrain sur l'Europe et les États-Unis

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

Plus d'articles