Nous suivre Info chimie

Wacker investit en Norvège et au Brésil dans les silicones

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Le chimiste de Munich a annoncé coup sur coup deux projets d'investissements, en Norvège dans le silicium métal et au Brésil pour des spécialités silicones. Le projet norvégien porte sur l'extension du site de Wacker à Holla, sur la côte ouest du pays. Il s'agit d'un investissement de 85 millions d'euros destiné à la construction d'une usine additionnelle de silicium métal. Le groupe n'a pas détaillé les capacités mais évoque une usine « de taille mondiale ». Le démarrage des futures installations est prévu pour le premier semestre 2019. Le silicium métal est l'une des plus importantes matières premières du groupe pour ses productions de silicones et de polysilicium de haute pureté. Actuellement, l'usine norvégienne représente environ un quart des besoins de Wacker en silicium métal. « Une extension des capacités est nécessaire ici pour maintenir cette dimension de couverture à l'avenir », souligne Rudolf Staudigl, le p-dg de Wacker. Être producteur en amont et donc intégré en aval permet au chimiste allemand d'être plus indépendant des fluctuations de prix et de sécuriser ses apports pendant les périodes de pic, ajoute le dirigeant.

Le projet est d'une toute autre échelle et nature au Brésil. Wacker prévoit d'injecter un total de 7 M€ sur son site de Jandira, près de São Paulo, afin d'y ajouter deux réacteurs pour la production de compounds antimousse et des fluides silicones fonctionnels. L'objectif est de mieux répondre à la croissance de la demande régionale en spécialités silicones pour les industries de la pâte et du papier, des textiles, des produits ménagers, des produits de soins ainsi que des cosmétiques. Le réacteur pour les fluides silicones devrait être mis en service au deuxième trimestre 2017. Ces spécialités permettent de supprimer la formation de mousse dans les applications pour détergents, ou de fournir un toucher agréable et doux aux textiles dans les applications pour les adoucissants. Le réacteur d'agents antimousse devrait démarrer en fin d'année. Ces spécialités s'adressent spécifiquement à l'industrie de la pâte et du papier pour adoucir et fiabiliser les procédés de production, ou dans les applications cosmétiques et de soins personnels pour la conception de formulations plus efficaces. La filiale Wacker Química do Brasil est implantée depuis 1977 au Brésil. Le complexe de Wacker à Jandira s'étend sur environ 21 000 m2. Y sont produits des émulsions et fluides silicones, des agents antimousse à base de silicone, des résines, des compounds de caoutchouc, et des produits de soins. Le complexe dispose depuis 2003 d'un centre technique d'applications pour silicones. En 2005, ce centre a été renforcé avec des laboratoires pour les applications dans les domaines des poudres polymères dispersibles et des dispersions pour les applications dans la construction.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Kemira investit plusieurs millions au Royaume-Uni

Kemira investit plusieurs millions au Royaume-Uni

La compagnie finlandaise, spécialisée dans le secteur papetier et le traitement de l’eau pour l’industrie et la consommation, a annoncé qu’elle allait investir plusieurs millions d’euros au[…]

Tensioactifs : BASF augmente sa capacité de production en Chine

Tensioactifs : BASF augmente sa capacité de production en Chine

Phytosanitaires : une start-up française rachetée par Adama

Phytosanitaires : une start-up française rachetée par Adama

Séparation de l’air : Linde a démarré ses deux unités chinoises

Séparation de l’air : Linde a démarré ses deux unités chinoises

Plus d'articles