Nous suivre Info chimie

Williams en phase de démarrage à Geismar

Julien Cottineau

Sujets relatifs :

, ,

Le groupe américain est en passe de repartir en force sur son complexe d’oléfines de Geismar, en Louisiane (Etats-Unis). Sa filiale Williams Partners en charge du transport de gaz naturel et de la production d’oléfines, a annoncé fin octobre que les travaux étaient achevés sur le site. D’une part l’ensemble des réparations liées à l’explosion survenue sur une unité de fractionnement de propylène en juin 2013 (CPH n°639) ont été finalisées. D’autre part, les extensions prévues pour l’augmentation des capacités d’éthylène ont été achevées (CPH n°589). Les productions commerciales devraient démarrer dès ce mois de novembre. Les capacités d’éthylène atteignent aujourd’hui environ 885 000 tonnes par an, contre 610 000 t/an auparavant. Le complexe dispose aussi de capacités d’un peu plus de 50 000 t/an de propylène. Le groupe n’a pas reparlé dans ce contexte de son projet éventuel de construire un second vapocraqueur à Geismar et des unités des dérivées, projet évoqué au début de l’été dernier (CPH n°675).

Par ailleurs, Williams Partners devrait être fusionné avant la fin de l’année avec l’autre filiale de Williams, Access Midstream Partners, laquelle est spécialisée dans la production de gaz naturel aux Etats-Unis. Elle a notamment des intérêts dans de nombreux bassins exploitant des gaz de schiste.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

[Édito] : Pari digital réussi pour le 18e Village de la Chimie

« Sans masques ni barrières », le Village de la Chimie a été fidèle au rendez-vous, le 12 mars dernier, malgré la crise du Covid-19. À l’initiative de France Chimie[…]

26/03/2021 | ChimieEdito Hebdo
France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

France Relance : Douze chimistes portés par la 3e vague

Résultats : Bayer se maintient en 2020

Résultats : Bayer se maintient en 2020

Hydrogène : Air Liquide et Siemens créent un écosystème européen

Hydrogène : Air Liquide et Siemens créent un écosystème européen

Plus d'articles