Nous suivre Info chimie

Yara investit en Norvège

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Cette fois, le groupe investit à domicile. Yara entend engager 2,25 milliards de couronnes norvégiennes (environ 265 M€) sur son complexe de Porsgrunn, en Norvège, un des plus vastes complexes de composés NPK en Europe.

Ce projet d'extension avait été évoqué cet été lors de l'annonce d'un investissement sur son site d'Uusikaupunki, en Finlande. À Porsgrunn, Yara va ajouter des capacités de 50 000 tonnes par an de composés NPK, pour un site qui dispose déjà de capacités de 2 Mt/an pour ces engrais, et de 200 000 t/an de nitrate de calcium. Ce qui portera les capacités à un peu plus de 1 Mt/an de nitrate de calcium (810 000 t/an actuellement sur le site). Le projet inclut également la construction d'une unité supplémentaire d'acide nitrique. Le complexe comprend déjà des capacités de 1,35 Mt/an. L'objectif de ces futures infrastructures, dont la mise en service est prévue pour 2017, sera de renforcer encore la position de leader mondial de Yara dans le domaine des engrais NPK. En parallèle, elles permettront d'optimiser la production du groupe sur ses sites de Glomfjord (Norvège) et Uusikaupunki. Yara chiffre à 150 000 t/an les capacités additionnelles en NPK qui pourraient ainsi découler sur ces deux sites via ce projet à Porsgrunn.

Projet de fusion avec CF enterré

Pas de nouveau géant des engrais ! Yara et CF Industries ont indiqué mi-octobre qu'ils avaient mis un terme à leurs discussions étudiant une possible fusion de leurs groupes (CPH n°690). Les deux parties n'ont divulgué aucun détail, se limitant à dire que malgré l'identification de synergies opérationnelles et structurelles significatives, il était évident qu'aucune modalité de fusion n'aurait été acceptable par leurs actionnaires respectifs.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Recyclage : l’APHP veut traiter les masques anti-Covid-19

Recyclage : l’APHP veut traiter les masques anti-Covid-19

Les hôpitaux de l’AP-HP (assistance publique hôpitaux de Paris) Saint-Antoine, Necker-Enfants malades et Rothschild ont décidé de trouver une solution pour recycler les masques chirurgicaux. En effet,[…]

11/05/2021 | RecyclageActualités
Résultats : Un bon premier trimestre 2021 pour DSM

Résultats : Un bon premier trimestre 2021 pour DSM

Résultats : Arkema sur une bonne lancée pour son premier trimestre

Résultats : Arkema sur une bonne lancée pour son premier trimestre

Résultats : Solvay en baisse au premier trimestre

Résultats : Solvay en baisse au premier trimestre

Plus d'articles