Nous suivre Info chimie

YNCC veut renforcer ses capacités en Corée

J.C.

Sujets relatifs :

, ,
YNCC veut renforcer ses capacités en Corée

© YNCC

Le montant de l'investissement devrait atteindre 740 milliards de wons (environ 570 M€). C'est ce que prévoit d'engager Yeochun Naphtha Cracking Center (YNCC) sur son complexe de Yeosun, en Corée du Sud, rapporte la presse sud-coréenne. La majeure partie de l'enveloppe (600 Mrds de wons) sera consacrée à un dégoulotage, de l'ordre de 330 000 tonnes par an, des capacités d'éthylène. Celles-ci devraient être ainsi portées de 1,95 à environ 2,28 Mt/an. En parallèle, YNCC prévoit d'injecter 140 Mrds de wons pour porter ses capacités de butadiène de 240 000 à 370 000 t/an. Les mises en service sont prévues pour l'automne 2020. YNCC a été fondé en 1999, via l'intégration de deux complexes de vapocraquage des groupes Daelim et Hanwha Chemical à Yeosu. En plus de l'éthylène, le complexe de YNCC dispose aussi d'unités de propylène (1,11 Mt/an), de styrène monomère (290 000 t/an), de MTBE (170 000 t/an), ou encore de benzène, toluène et xylène (780 000 t/an). YNCC recense 947 salariés et enregistre un chiffre d'affaires annuel de près de 5 Mrds $.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Chimie

Nous vous recommandons

Adnoc et le pétrochimiste chinois Rongsheng ont signé un accord

Adnoc et le pétrochimiste chinois Rongsheng ont signé un accord

Le géant émirati et Rongsheng Petrochemical ont annoncé avoir signé un accord, le 12 novembre, qui prévoit leur coopération sur des « opportunités internationales et[…]

18/11/2019 | ChinePétrochimie
Une mise en Bourse d’Aramco à partir du 17 novembre

Une mise en Bourse d’Aramco à partir du 17 novembre

Edito : L’Inde met le cap sur la pétrochimie

Edito : L’Inde met le cap sur la pétrochimie

Edito : Le vapocraquage veut passer à l’électrique

Edito : Le vapocraquage veut passer à l’électrique

Plus d'articles